Jeune fille en costume des Ponts-de-Cé, commune du Maine-et-Loire à la limité d'Angers

 La ville des Ponts-de-Cé se situe dans le Maine-et-Loire(49) aux portes d'Angers.

 Comme le montre cette carte postale, les demoiselles angevines portent le costume traditionnel. Celui-ci est composé de deux pièces principales : la jupe et le corsage. En cette fin de siècle les couleurs ont tendance à devenir de plus en plus foncées dans les campagnes françaises : si les femmes mariées arborent un noir, celui des demoiselles est fait d'un tissu coloré.

DSCF9648

 Ici, la robe est faite d'un taffetas rouge foncé, mais bien d'autres couleurs pouvaient être utilisées. Elles portaient alors de joli nom anciens : mordoré, bouvreuil, prune, scarabée, puce, cassis, bleu sansonnet, lila, gorge de pigeon, tourterelle...

 Détaillons un peu plus cette tenue. La jupe et plissée d'une vingtaines de plis, avec un pli plat sur le devant et un pli creux sur l'arrière de la jupe. 

 Avant arrière

 

 Avant / Arrière 

 Le bas de la jupe est dit "balayette" ou "balayeuse", c'est-à-dire que le tissus est effiloché sur quelques milimètres pour créer des franges. Ici, j'ai réutilisé les bords du tissu qui étaient déjà effilochés, mais à lépoque on trouvait également des "balayeuses" déjà faites qui se vendaient au mètre. En guise de décoration à une dizaine de centimètre du bord, j'ai cousu un galon de velours noir. 

DSCF9646

 

Ensuite, vient le corsage. Il est composé du même tissu que la jupe et est boutonné sur le devant par une rangée de boutons ronds. Celui-ci reste simple, mais il pouvait être décoré de dentelle au col et aux poignets. Le col est ce que l'on appelle un col officier, il peut être agrémenté d'un jabot, ici en mousseline blanche.

DSCF9650

 Détail du col officier et du jabot

 

 Bien sûr des accesoires viennent terminer la tenue : l'accesoire le plus traditionnel à mon sens est la coiffe. Pièce de linge typique de la région, cette coiffe était porté dans une partie du Maine-et-Loire que l'on appelle les Mauges, au sud de la Loire du côté de Cholet. Composée de plusieurs pièces : un fond, une bande de dentelle et un noeud. La bande de dentelle est tuyautée de manière à former les tuyaux (vagues) de part et d'autre du visage.

 

coiffe

 

 D'autres accessoires viennent complèter la tenue comme un châle ou un collet, ainsi que le tablier que l'on appelle dans la région un "devantiau".

 "J'aime ben mon devantiau rose,

 Encor ben mieux mon devantiau bleu,

 Mon devantiau rose, mon devantiau bleu,

 Mon devantiau bleu m'habille ben mieux!"

 

 Bien sûr le costume s'orne de bijoux, montres etc.

DSCF9659

 

DSCF9654