Partie 1: Le Tartan

Le tartan est un tissu de laine dont on a retrouvé des traces dès la période celte (800 avant J-C). Les tissus à carreaux celtes auraient donc inspiré les tartans écossais que l’on connait aujourd’hui. Le mot tartan est issu des mots « tar » qui signifie couleur et « tan » le district ou la région, ce tissu à une donc une forte symbolique puisqu’il permettait de distinguer les différents clans ainsi que le statut de chaque personne. Les variations de couleurs permettaient donc de les différencier, ces variations étant contraintes aux pigments naturels présents dans chaques régions. Il est le tissu emblématique du Kilt, vêtement réservé aux hommes et habit traditionnel depuis le XVIème siècle. Mais suite au affrontement entre écossais et anglais les autorités britannique souhaitent éradiquer ce symbole de la culture écossaise et en interdise le port en 1747. Pourtant  le tartan se démocratise dès l’époque victorienne et apparait dans les revues de mode.

4822c5358f69dc10a92fbbb4a9228dda

Comte de Caithness, par John Watson-Gordon

 

Il s’exporte en Amérique dès le XIXème où un descendant du clan écossais McCluskey a débarqué dans le Montana et aurait échangé des couvertures de tartan aux amérindiens. A la même période, John Rich, s’installe en Pennsylvanie afin de fonder l’usine à laine Woolrich Woolen Mills. Les produits qui en sont issus sont conçus afin que les pionniers, les bûcherons et les agriculteurs puissent lutter contre les conditions climatiques rudes. En 1850, sous sa marque éponyme Woolrich il propose un modèle nommé Buffalo, une chemise à carreaux réguliers et imposants rouges et noirs.

 

chemise-carreaux-woolrich-pub

 

 

Publicité et chemise de la marque Woollrich

 

En 1924 la maison Burberry crée son propre tartan devenue l’image de sa marque : le Nova Check, qui détrône même son logo. Ainsi mis en avant par une maison de mode il ne cessera plus de faire son apparition dans les différents mouvements et collections. Il devient un symbole de contestation avec le mouvement musicale Punk (dans les années 1970) qui a pour chef de file la créatrice Vivienne Westwood. Aujourd’hui les teintures permettent d’avoir environ 1600 tartans différents et le mouvement punk influence toujours la mode. C’est pourquoi les collections automne hivers 2013-2014 ont présenté beaucoup de tartans sur les podiums tel que chez Céline, Saint laurent Paris ou Stella McCartney.

burberry-with-love-ok

Le motif "Nova Check" de Burberry se décline beaucoup sur des accessoires tel que la maroquinerie ou les parapluies.

 

Le tartan présente de grand carreaux qui s’insèrent les uns dans les autres par la superposition de différentes rayures de couleurs en chaine et en trame. Les fils de trame et de chaine se croissent à angle droit ce qui fait que quand ils sont de la même couleur, ils produisent un carreau de couleur unie dans le tartan. Quand les fils sont de couleurs différentes, le carreau où ils se croisent est un mélange des deux couleurs. Ainsi, un motif comportant deux couleurs de base donnera un tartan à trois couleurs, deux unies et une mélangée. Le nombre total de couleurs du tartan (en incluant les mélanges) augmente avec le nombre n de couleurs de base de la manière suivante n(n+1)/2  donc plus le nombre de couleurs de base est élevé, et plus le motif du tartan devient confus. Les couleurs sont généralement notées par la première lettre de leur nom (anglais), le Noir étant noté par K (black) pour ne pas être confondu avec le bleu (Blue). Ainsi, la séquence “K54 W48 K8 W48” correspond à 54 fils noirs, puis 48 blancs, 8 noirs, et encore 48 blancs. Par convention, le nombre de fils consécutifs d’une même couleur est toujours pair.

tartan

Exemples de motif 

 

Sources (je vous invites à les consulter pour en apprendre d'avantage):

 Histoire de la chemise à carreaux

Histoire de la marque Burberry

Collections 2013-2014

"Les Habits du Pouvoir, Une histoire politique du vêtement masculin" édition Flammarion