Pour le moment, il a surtout été ici question de costumes. Les costumes c'est bien, mais encore faut-il les faire vivre. C'est l'occasion lors de camps ou d'évènements historiques ou l'on recrée, souvent sur plusieurs jours, la vie quotidienne de nos ancêtres. Se pause alors la question de l'Hygiène.

Cette facette de la vie quotidienne est souvent mal connue et se résume souvent en une phrase : "Au Moyen-Âge on est sale et on pue car on est des bouseux". Je vais tenter de vous prouver le contraire en plusieurs épisodes. Aujourd'hui, il sera question de généralités, nous entrerons plus en détail dans les prochains épisodes. 

Pour commencer je n'ai qu'un seul mot à dire : "Latrines". Comme un seul mot c'est court pour un article je continue. Au Moyen-Âge, on a bien compris que les excréments sont bien mieux dehors que dedans. C'est pourquoi dans les châteaux on perce des trous en haut d'une tour qui donne à l'extérieur de l'enceinte, et on laisse la gravité faire son oeuvre. En plus comme on est des farceurs, on place souvent les latrines au dessus des portes. Ah! L'Art de recevoir les visiteurs indésirables... Il ne faisait pas bon être marchand d'aspirateur à cette époque. Mais je m'égare. 

DSCF9204

 Ici il a été rajouté une guérite, au XXe siècle, qui protège la porte au bas de la Tour. Forteresse de Montbazon

 En ville on fait ses besoin dans des pots que l'on évacue ensuite par la fenêtre. Par politesse on prévient d'abord ceux qui se trouvent en bas en criant " A l'eau !". Les rues sont donc très sales. Les pavés de la rue forment une sorte de "V", la caniveau se trouvant au centre de la rue. Pour rester le plus propre possible, on se déplaçait au plus près des habitations, là ou la rue est un peu surélevée : on 'tenait donc le haut du pavé".

Si la rue est très sale, les maîtresses de maison mettent un point d'honneur à ce que leur habitat soit le plus propre possible.

Au Moyen-Âge, on est propre. Du moins, on l'est plus que ce que l'on imagine aujourd'hui. Les thermes Romains ne ferment pas brutalement en 476 (date considérée comme le début du Moyen-Âge), ils changent peu à peu de nom et deviennent des étuves.

DSCF0327

On se lave entièrement au moins une fois par semaine, trois fois par jour pour les enfants qui salissent souvent leurs langes. Le reste du temps on pratique une toilette rapide en nettoyant ce qui n'est pas caché par les habits : mains et visage. Cette toilette rapide peut se faire plusieurs fois par jours : au lever, avant chaque repas (au moins les mains), et au coucher, avant la prière.

 Les mains doivent rester propres et soignées surtout si la condition sociale est élevée. Il est fortement recommandé aux dames de porter gants ou mitaines pour protèger leurs mains, et d'en adoucir la peau avec des onguents à base de miel et d'amande douce, ou encore de cire d'abeille et d'huile d'olive.

DSCF0332

 

 L'Hygiène au Moyen-Âge est un gros dossier, un seul article ne peut pas suffire. Il y en aura plusieurs, quatre pour être précis, peut être un cinquième si je suis courageux. Et un petit bonus.

Rendez-vous au prochain épisode.

 

 

Sommaire : 

- Episode 1 : Latrines et rudiments

- Episode 2 : Les cheveux

- Episode 3 : Tous au Bain

- Episode 4 : Les soins du corps: une histoire au poil!

- Episode 5 : Les cosmétiques en Occident