La suite nous est réclamée à corps et à cris. Voici donc le quatrième article sur l'Hygiène au Moyen-Âge. Il sera question aujourd'hui de quelques soins du corps utilisés au Moyen-Âge.

Nous allons aborder plus précisément le sujet de l'épilation. Au Moyen-Âge on se rase partout, j'insiste bien sur le partout. Et pas que les poils. Certaines modes vont nécessiter pour ces dames de raser certaines parties du crâne, et notamment le haut du front. Si on se rase, c'est pour la simple raison que le poil invite à la luxure, tous les diables sont velus. 

Et dans le domaine religieux la tonsure est de mise chez les moines. Les origines sont assez floues. La tonsure aurait été imposée par Saint Anicet (11e pape) au IIe siècle. La longueur des cheveux était, à cette époque, une mode. La tonsure marquait donc une sorte de renoncement aux honneurs et aux frivolités. A partir du VIIe siècle, on remarque trois types de tonsures en concurrence:

- la tonsure Orientale : consistait à raser la tête toute entière, elle est réputée fondée sur l'autorité de l'apôtre Paul

la tonsure Celtique : consistait à raser l'avant du crâne, d'une oreille à l'autre, elle est réputée fondée sur l'autorité de l'apôtre Jean

-la tonsure Romaine : consistait à raser uniquement le haut du crâne, le reste de cheveux forme une couronne , elle est réputée fondée sur l'autorité de l'apôtre Pierre

 Les diktats de la mode et la pilosité ne sont pas une histoire récente, et force est de constaté que les méthodes ont peut évolué : on va donc retrouver le rasage, l'épilation à la cire et la crème dépilatoire.

Le rasage

Il se fait le plus souvent à l'aide de forces : des ciseaux fonctionnant grâce au système du ressort. Si je puis me permettre cette comparaison, on utilise le même système, avec des forces plus grandes, pour la tonte des moutons.

DSCF0372

L'épilation à la cire :

On utilise les moyens du bord, on va donc se servir de la cire d'abeille. La technique est la même qu' aujourd'hui : on fait chauffer la cire, on l'applique, on applique des bandes de tissus qui sont réutilisables... Et on tire à 3 !  Un... Deux... Trois-Aaaaaaaah!!!

DSCF0490

De Senestre à Dextre ( de Gauche à Droite) : Les forces, un pot contenant de la chaux, un pain de cire d'abeille.

La crème dépilatoire : 

Une fois encore on va utiliser les moyens du bord. On va utiliser une crème à base de chaux. Il faut bien reconnaître que ça attaque. Et pas que le poil. Il faut donc la laisser poser un court laps de temps afin d'éviter que la chaux ne vous épile jusqu'à l'os. Petit problème au moyen âge un n'a peu de moyen de voir le temps passer : il y a peu d'horloges (qui sont un signe de pouvoir), la course du soleil (ce n'est pas très précis), etc. Alors on utilise une unité de mesure un peu particulière : la prière. Comme l'on prononce toujours ses prières à la même vitesse cela sert de base à la mesure du temps. On prendra donc soin de ne laisser cette crème dépilatoire que le temps d'un Miserere, si l'on souhaite conserver l'usage de ses jambes.

 

Je pensais ne faire que quatre épisodes, et finalement je bosse sur un cinquième. Au fur et a mesure des recherches je trouve de nouvelles choses, aussi je pense éditer les messages précédents dès que j'aurais un peu de temps. A la prochaine.

 

 

Sommaire :

 -  Épisode 1 - Latrines et Rudiments

 Épisode 2 - Les Cheveux

 Épisode 3 - Tous au Bain !

 Épisode 4 - Les soins du corps : une histoire au poil!

- Episode 5 : Les cosmétiques en Occident